– N°3 2011(Juillet,Août,Septembre)

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel,

•    Vu la loi n° 2006 – 04 du 04 janvier 2006 portant création du CNRA ;
•    Vu le décret n° 2006 – 830 du 14 septembre 2006 portant nomination des membres du CNRA ;
•    Vu    les  cahiers  de  charges  applicables  aux  titulaires  d’autorisation  de diffusion de programmes de radio et télévision ;
•    Vu    le    rapport    d’évaluation    de    l’exécution    des    recommandations des précédents avis ;
•    Vu le rapport de suivi des programmes audiovisuels établi de la période du
1er juillet au 30 septembre 2011 ;

Après en avoir délibéré en sa séance du 03 novembre 2011,

D E C I D E

De rendre public le présent avis sur les dysfonctionnements constatés au cours   du   troisième   trimestre   de   l’année   2011   à   travers   les   organes   de communication audiovisuelle ainsi que les recommandations formulées pour y apporter des correctifs, conformément à   l’article 14 de la loi n° 2006-04 du 04 janvier 2006.

DYSFONCTIONNEMENTS

Au cours de ce trimestre, les dysfonctionnements constatés ont trait :

1. aux propos laudatifs et/ou politiques lors de la couverture des combats de lutte surtout à la RTS et à la 2STV ;

2. Aux  injures  et  menaces  graves  formulées  par  des  hommes  politiques  à travers les journaux télévisés du 6 juillet, des 8 et 22 août 2011 sur WALF TV ;

3. à l’atteinte à l’honneur, à la dignité et à la vie privée de citoyens notée parfois à  travers  certaines  émissions  comme  NEPAD  MUSICAL  sur  Walf  TV  et Kouthia Show sur TFM ;

4. à la persistance de la diffusion de clips, de danses obscènes ainsi que de films, documentaires et autres images violentes sans avertir au préalable les téléspectateurs à des heures de grande écoute sur 2STV, AFRICA7, 2Si Racine, TFM, RDV et WALF TV ;

5. à la persistance de la diffusion d’émissions interactives sur la voyance sans précision des coûts d’appels à SAPHIR FM et à la publicité mensongère à WALF FM MBACKE, SUD FM MBOUR ;

6. aux défilements intempestifs de SMS sans précision de coûts sur 2STV, sur
WALF TV, sur TFM ;

7. à la publicité déguisée sur 2STV et CANAL INFO.

RECOMMANDATIONS

Face à de tels manquements, qui constituent des violations des dispositions des textes législatifs  et réglementaires en vigueur au Sénégal dans le domaine de l’audiovisuel, le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel recommande :

1. d’éviter les propos laudatifs et la politisation de la couverture des combats de lutte ;

2. de respecter l’honneur,  la dignité et la vie privée des citoyens ainsi que la différence d’opinions, notamment politique dans les médias audiovisuels ;

3. d’éviter la diffusion d’images obscènes et/ou violentes surtout à des heures de grande écoute ;

4. d’indiquer systématiquement les coûts des appels et des SMS pour toute émission interactive et d’éviter la publicité déguisée consistant à afficher les coordonnées des tradipraticiens invités.

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel accordera une attention particulière à la mise en œuvre  effective de ces recommandations par tous les acteurs du secteur, en vue de corriger les manquements constatés et d’éviter qu’ils ne se reproduisent.

scroll to top