Changement pour les opérateurs de télévision : Mode de diffusion, couverture nationale du territoire et réduction des couts opérationnels.

Le passage au tout numérique signifie un élargissement de l’offre audiovisuelle et l’arrivée de nouveaux acteurs privés, le renforcement des opérateurs existants, la possibilité d’avoir des chaînes nationales, régionales, ou encore nationales avec des décrochages régionaux, l’opportunité de créer des chaines thématiques pour le Sport, la Culture, l’Elevage, l’Agriculture, la Santé, etc. ; des chaines institutionnelles pour l’Assemblée nationale, le Conseil économique et social, etc.

Il est souhaitable que ces nouvelles chaînes apportent une plus value aux téléspectateurs par rapport à l’offre télévisuelle existante. Dans ce cadre, la création de chaînes HD ou la reprise de chaînes internationales HD sur la TNT peut favoriser l’intérêt du public pour cette mutation.

Après ce basculement le 17 Juin 2015, toutes les chaines qui, jusqu’à présent ne couvrent qu’une partie des populations, vont bénéficier d’une couverture sur l’ensemble du territoire national, donnant une égalité d’accès à la télévision à toute la population.

Les éditeurs pourront ainsi :

  • réduire leur charge opérationnelle car n’ayant plus à assurer la diffusion des programmes sur le territoire national bénéficiant de l’annulation des frais de maintenance liée à leurs infrastructures de diffusion (location des sites de diffusion, électricité, groupes électrogènes, maintenance des équipements, etc.) et de la suppression des redevances annuelles des communications sur satellites estimées à 18 Millions par trimestre ;
  • disposer d’un excellent réseau de transmission et diffusion avec la garantie d’une excellente qualité de service et d’une haute disponibilité ;
  • se recentrer sur la production audiovisuelle (leur métier de base), pour des contenus diversifiés et de qualité ;
  • bénéficier d’un accès de leurs programmes à l’international assuré à travers le réseau des grands opérateurs mondiaux de bouquets ;
  • prendre des parts dans la société de Gestion et d’Exploitation en charge de la gestion de l’infrastructure convergente.

La transition vers le numérique peut faciliter l’émergence d’un véritable marché national, voire sous régional, de la production de contenus.

Partager cet article